compteur d'accès web gratuit

Non, 2019 ne sera pas une grande année pour Stablecoins

Stablecoins have popped up everywhere lately. Tether has moved into the Top 5 on coinmarketcap.com. Similarly, it’s alternatives that did not even exist a year ago have made it easily into the Top 50 on coinmarketcap.com.  In addition to that, stablecoins have gotten quite a few proponents outside of the crypto space. Meanwhile, central bankers are contemplating whether they should issue digital money or not.

Stablecoins Only Useful When Bitcoin & Co. Are Used

Stablecoins backed by fiat serve the primary purpose of storing the value of your crypto investment temporarily in a safe haven (but due to inflation not in the long-term). Tether’s business model is to take fees for the exchange of USDT. This is the reason why big exchanges have moved into the stablecoin market. Why use Tether if you can use the native stablecoin of the exchange of your trust? 

The almost natural move of exchanges to create their own stablecoin, Tether’s bad name and the current bear market are responsible for the rise of stablecoins. Not because stablecoins have a future by themselves. They are a useful side tool for cryptocurrency traders. But outside of the crypto space they serve zero purpose. It is at least unusual if any retailer accepts Tether or any other stablecoin but not Bitcoin.

Non, problème avec Fiat? Epargnez-vous le stress de l'utilisation de Bitcoin. 

Une personne qui n'a aucune connaissance de Bitcoin ne reconnaîtra pas la valeur de Bitcoin. Si vous souhaitez payer en numérique, pourquoi ne pas utiliser Visa, Applepay, Paypal ou des services financiers similaires. Ils sont plus rapides et vous permettent d’économiser du temps et des efforts. C'est précisément la raison pour laquelle les personnes qui ne voient pas de problème avec notre système monétaire actuel ne peuvent pas avoir de sens avec Bitcoin.

La valeur inhérente de Bitcoin est qu’il est décentralisé. Tout stablecoin n'est pas.

Les valeurs clés de Bitcoin sont toujours ses propriétés d'être sans permission, sans confiance et résistant à la censure. Tout stablecoin implique par définition un tiers qui doit au moins avoir la confiance de sauvegarder le jeton qu'il émet. Par conséquent, les Stablecoins ont besoin d'une autorisation et d'une confiance à un certain niveau. Comme tout émetteur de jetons cherchera probablement à obtenir une réglementation des gouvernements, il leur est possible de censurer les transactions.

Les États-Unis sanctionnant l’Iran en sont un bon exemple. Les États-Unis persécutent fermement toute entreprise qui fait des affaires avec l'Iran sans son consentement. Le secteur bancaire et financier est sous observation à ce sujet. Le secteur de la cryptographie fait même l’objet d’une observation particulière, rapport par le réseau américain de lutte contre la criminalité financière (FinCEN). Dans ce cas, l’État définit une utilisation abusive des crypto-monnaies et est en mesure de rendre les émetteurs stables de monnaie locale responsables de cette utilisation abusive.

2019 - Une grande année pour Stablecoins dépend de Bitcoin

Un article sur Coindesk.com affirmait que "2019 sera une grande année pour Stablecoins‘. If there was a good year for all stablecoins it has likely been 2018. Tether’s slow and painful demise, the resulting market gap, the market correction, the on-going bear market. If you were a stablecoin issuer could you imagine any better market conditions?

Maybe 2019 will be a good year for one or two stablecoins that are able to create a network effect and to take Tether’s place. But that would mean that all other coins would have a very bad year. Plus given their functionality, the condition for 2019 being a good year of stablecoins regarding adoption is that it will be at least an evenly good year for Bitcoin & Co. as well. 

Précédent «
Suivant »

Laissez un commentaire

Votre adresse email n'apparaitra pas.