L'UE est susceptible de resserrer les réglementations cryptographiques

Ministres des finances, du 27 Union européenne Les pays membres se pencheront sur les cryptomonnaies et sur certaines des difficultés réglementaires qu’elles présentent. Entre autres questions, les ministres envisagent de discuter de la réglementation Crypto. Plus spécifiquement, ils envisageront de resserrer la réglementation Crypto dans le bloc. D'autres pays comme les États-Unis et le Japon mettent déjà en place des mesures pour réglementer le secteur. Malgré les nombreux avantages des monnaies numériques, l’absence de réglementation peut permettre leur utilisation dans des activités illégales et dans le blanchiment de capitaux, ce que craignent les gouvernements.

L'UE discutera de la réglementation cryptographique dans la région

L'UE tiendra une réunion à Vienne, en septembre, à l'occasion du 7, afin de débattre de la réglementation de la cryptographie dans le plus grand bloc commercial du monde. Les gouvernements du monde entier ont eu du mal à réglementer les monnaies virtuelles, car ils sont préoccupés par l'utilisation de ces monnaies dans le blanchiment de capitaux, le financement du terrorisme et leur utilisation dans d'autres activités illégales. De plus, le secteur a été blâmé pour le manque de transparence, en particulier parmi les grandes entreprises. Il a également été nécessaire de taxer les investisseurs Crypto.

Bloomberg a obtenu un projet de note qui montre que les régulateurs de la région comprennent le potentiel de l’offre initiale de pièces pour mobiliser des capitaux. Selon le document, les régulateurs veulent établir comment les monnaies virtuelles peuvent être utilisées pour révolutionner les systèmes économiques actuels. La révélation de ces détails indique que les réunions ne se limiteront pas aux inconvénients des cryptomonnaies.

Différents pays ont adopté différentes approches en matière de réglementation cryptographique

Le secteur de la cryptographie est relativement nouveau et les gouvernements du monde entier luttent pour réguler les marchés. Alors que certains pays, comme la Chine, ont pris des mesures sévères et interdit le secteur, d’autres, comme le Japon et les États-Unis, ont adopté des approches plus amicales et bien raisonnées. Bien qu'il soit difficile de déterminer l'issue de la prochaine réunion, l'UE a déjà adopté une approche plus indulgente permettant au secteur de se développer.

La réglementation de la cryptomonnaie aux États-Unis

Les différents groupes de réglementation américains ont envoyé des signaux contradictoires. Quoi qu'il en soit, les investisseurs en crypto sont un peu heureux, car les régulateurs semblent adopter une approche plus raisonnable. Par exemple, bien que la Securities Exchange Commission (SEC) ait passé sous silence la réglementation relative aux crypto-devises, elle a catégoriquement rejeté les demandes de FNB invoquant la volatilité et la possibilité de "manipulation du marché".

La Commodities and Futures Trading Commission (CFTC), d’autre part, a soutenu l’innovation. L'agence a été un ardent défenseur des crypto-monnaies tout en demandant au gouvernement de "respecter" les investisseurs du secteur et en appelant à la mise en place de réglementations prenant en compte les intérêts du marché et des investisseurs.

Approche du Japon en matière de réglementation cryptographique

L'approche japonaise en matière de réglementation de la cryptographie

Dans tout l'océan Pacifique, le Japon a également mis en place des réglementations sur la cryptographie, bien que différant de la plupart des autres pays, tels que les États-Unis. Alors que la plupart des gouvernements tentent de réglementer les marchés de la cryptomonnaie, le Japon ne traite que des échanges Crypto. Cependant, le gouvernement n'a ciblé que les monnaies virtuelles avec des fonctionnalités d'anonymat telles que Zcash et Monero, ce qui oblige les échanges dans le pays à les abandonner.

Dans une tentative de décourager l'utilisation de Crypto-monnaies à des fins spéculatives, Tokyo a imposé un plafond sur le trading de l'effet de levier de la monnaie virtuelle. L'introduction de telles réglementations a stimulé l'industrie dans le pays. À l’avenir, il semble que la plupart des pays commenceront à synchroniser leurs systèmes réglementaires afin de tirer parti de cette innovation.

Laissez un commentaire

Votre adresse email n'apparaitra pas.