L'OPEP+ annonce une augmentation de l'offre de pétrole à partir d'août

Les ministres de l'OPEP+ (Organisation des pays exportateurs de pétrole et alliés) ont convenu dimanche (18 juillet 2021) d'augmenter l'approvisionnement en pétrole à partir du mois d'août. La mesure est valable jusqu'en décembre et devrait contenir la hausse des prix du carburant alors que l'économie mondiale tente de revenir aux niveaux d'avant la pandémie, a rapporté Reuters. L'année dernière, les prix ont atteint des niveaux record après que la chute de la demande due à la pandémie a amené le groupe à réduire sa production à 10 millions de barils par jour (bpj). Désormais, le groupe s'est engagé à reconstituer progressivement une partie de l'approvisionnement. Entre août et décembre 2021, l'offre augmentera de plus de 2 millions de b/j - soit 0.4 million de b/j par mois, comme l'a annoncé l'organisation dans une note. Les ministres ont également convenu de prolonger le pacte jusqu'à la fin de 2022, avec une révision prévue pour avril de l'année prochaine. Ce que cela signifie en pratique La mesure devrait faire baisser les prix à la consommation à court terme, ont déclaré des économistes au Wall Street Journal. Même ainsi, on s'attend à ce que la pression sur les prix persiste alors que la demande augmente. Au Brésil, la mesure affecte directement les coûts du carburant, puisque les valeurs pétrolières sur le marché international sont prises en compte dans la composition des valeurs facturées par Petrobras. A la fin de cet article (18 juillet – 12h50), Petrobras n'avait pas annoncé de prévision d'ajustement. Dans un rapport publié jeudi (15 juillet), l'OPEP a estimé que l'appétit mondial pour le pétrole augmentera de 3 millions de bpj pour atteindre 3 millions de bpj l'année prochaine – le niveau de la demande d'avant la pandémie. continuer la lecture